Choisir sa couverture de toiture

Le choix de la toiture est une étape très importante dans la rénovation ou la construction d’une maison. La toiture a pour objectif principal d’isoler efficacement la maison. Ainsi, lors du choix, il est bon de prendre en considération l’isolation thermique et acoustique de la couverture. La couverture est également choisie en fonction du goût et du budget de chacun. Dans tous les cas, elle doit être réalisée avec soin afin de bénéficier d’une durabilité.

Zoom sur la couverture de toiture

Une couverture figure parmi l’un des éléments importants d’une habitation. Elle assure de préférence une partie de l’étanchéité du bâti tout en garantissant une vocation esthétique. Pour qu’elle puisse accomplir son rôle, elle doit être solide, durable et capable de conserver ses propriétés quelles que soient les conditions climatiques.

La forme des matériaux doit ainsi faciliter le ruissellement des eaux de pluie dans le but d’éviter la stagnation de l’eau. La couverture permet aussi dans certains cas de mener l’eau de pluie vers un récupérateur, à travers la gouttière.

Les types de couverture de toiture

De nombreuses couvertures de toiture existent à présent sur le marché. Même si chacun possède ses propres caractéristiques, elles sont en mesure de répondre à tous les goûts, à tous les budgets ainsi qu’à toutes les contraintes techniques. On peut distinguer ainsi :

La tuile en terre cuite

Cette couverture est à présent la plus répandue en France. Fabriquées notamment à partir d’argile cuite au four, les tuiles sont conçues le plus souvent au climat local et à des habitudes régionales. Quelle que soit sa forme : canal dans le Sud-Est ou plate dans le Nord, elle suit un mode de pose très particulier. Sans oublier que les tuiles en terre cuite sont disponibles en différentes couleurs selon leur profil.

La tuile en béton

Les tuiles en béton possèdent la même forme que les tuiles en terre cuite, mais se diffèrent au niveau du processus de la fabrication. Comme son nom l’indique, les tuiles en béton utilisent le béton. Moins chères que les tuiles en terre cuite, ces dernières bénéficient d’une excellente résistance au gel ainsi qu’aux autres intempéries. Notez bien que les modèles de qualité offrent une durée de vie presque similaire à ceux en terre cuite.

La toiture en ardoise

Que celle-ci soit naturelle ou artificielle, l’ardoise possède une longévité exceptionnelle. Elle conserve ses propriétés et sa couleur d’origine pendant très longtemps, voire même plus de 100 ans mais seulement si elle est entretenue correctement et régulièrement. Par contre, cette couverture demande une forte technicité pour sa pose (réservée aux professionnels qualifiés).

Les bacs acier

Ces couvertures sont généralement des tôles profilées en acier protégé. Très connus pour sa grande résistance et sa légèreté incomparable, les bacs acier sont assez peu onéreux. Pourtant, le revêtement des bacs acier résiste assez mal face à la pollution urbaine, tel est le cas des modèles bas de gamme.

Les tôles ondulées

Ces revêtements sont plutôt réservés aux bâtiments annexes tels que les garages, l’abri de jardin, etc. Légères et faciles à mettre en place, elles ne sont pas toutes très designs. Par ailleurs, on peut trouver des modèles haut de gamme bénéficiant des décors intéressants.

Le fibrociment

Le fibrociment fait partie des couvertures les plus légères. De ce fait, il peut permettre d’utiliser des charpentes un peu moins résistantes. Moins durable que la terre cuite, celui-ci demande un démoussage régulier, au moins tous les ans. Avec le temps, il est possible qu’il soit poreux et bien évidemment, l’amiante dans les fibres est interdit depuis des années.