Comment poser un bardage

L’installation d’un bardage vous permet de profiter d’un grand nombre d’avantages. En effet, grâce à ce revêtement d’extérieur, la façade de votre maison est bien protégée contre les intempéries, les mousses et les rongeurs. Le bardage est également un bon moyen de décorer l’extérieur de votre habitation. Dans notre rubrique, nous allons vous montrer comment poser un bardage.

Parlons un peu de ce revêtement

Le bardage est donc un revêtement qu’on fixe sur une façade à l’aide d’une charpente en bois ou en métal. Il peut servir à renforcer l’isolation thermique d’une maison. Et comme ce blindage se pose à l’extérieur, son installation est simple et non encombrante. Il est possible de l’installer dans une maison déjà habitée. On l’appelle aussi parement lorsqu’il s’agit de revêtement massif en pierre ou en brique.

Le bardage peut être fait à partir de différents matériaux. Le plus connu et le plus utilisé est certainement le bardage en bois. Mais, il y a le bardage en béton, en céramique, en pierre, en PVC, le bardage métallique ou encore le bardage en matériaux composites. Il est à noter que c’est le maçon qui se charge de la pose des parements et pour la mise en place du bardage, c’est le couvreur qui le fait.

Les matériaux nécessaires pour la pose du bardage

Préparez d’abord les quelques matériaux suivants. Des lames de bardage, des planches d’habillage, des tasseaux, une lisse basse, un film pare-pluie, des profilés de finition, une grille anti-rongeurs, un habillage appuis de fenêtres, des chevilles d’ancrage et vis zinguées, des agrafes inox, du mastic-colle polyuréthane et des pointes tête d’homme en inox.

Pour les outillages, vous aurez besoin de : un mètre, un crayon, un niveau à bulle, une règle, une équerre, un cutter, un maillet, un marteau avec chasse-clou, une perceuse, une scie sauteuse, une agrafeuse, un échafaudage et des escabeaux. La pose du bardage doit se faire à plusieurs, au moins deux personnes.

Les étapes de la pose

La première étape consiste à prendre toutes les mesures nécessaires et faire un plan de la façade incluant les ouvertures (porte, fenêtre). Faire un état pour connaitre la quantité des matériaux dont vous aurez besoin. Choisissez le type de pose qui vous parait le plus esthétique : horizontale, verticale, diagonale. Vérifiez l’état de votre façade et faites des réparations en cas de besoin.

La deuxième étape comprend la mise en place du pare-pluie. Une fois que ce dernier est déroulé, découpez le premier lé dans la longueur de la façade et ajoutez 10 cm à chaque bout. Installez le pare-pluie de bas en haut en réservant 20 cm comme garde au sol. Il ne vous reste plus qu’à tendre l’imperméable et l’agrafer au fur et à mesure.

La mise en place de l’ossature se fait dans la troisième étape du travail. Assurez-vous que la charpente soit bien plane pour faciliter la pose du bardage. Servez-vous du niveau à bulle pour avoir une planéité parfaite. Vous devez faire en sorte que cette ossature soit bien fixée pour résister à la force du vent. N’oubliez pas la grille anti-rongeur, elle se pose à la base de la charpente.

Ce n’est que dans la quatrième étape que vous posez les clins. Vous devez vous assurer que le premier clin soit bien installé pour que le reste suive sans problème. La pointe de fixation doit être plantée dans la languette de la lame afin qu’elle soit discrète. Assurez-vous également que les découpes au niveau des angles de la maison et autour des ouvertures soient bien précises.

La dernière étape de la pose comprend les travaux de finition. Vous pouvez soit peindre le bardage, soit, le lasurer. Ou si vous préférez, laisser le temps faire le travail. En effet, le bois change de teinte au fil du temps. Bref, poser un bardage représente un assez grand travail. Si vous voulez avoir un travail bien fait, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour le faire.